VŒUX ET RETOUR SUR LA TENUE DU COMITÉ TECHNIQUE DU 4 DÉCEMBRE 2019


Cher(e)s Collègues,

En ce début d’année, permettez-nous de vous présenter nos meilleurs vœux.

Nous vous souhaitons une belle et heureuse année 2020 pour vous et tous ceux que vous aimez.

Que cette nouvelle année vous permette de vous épanouir tant sur un plan personnel que professionnel.

Vos représentants CFDT s’efforceront toujours et encore de vous informer sans relâche de nos échanges avec les élus et leur administration, des refus auxquels nous nous heurtons, des avancées obtenues par la négociation.

A un moment où Monsieur le Maire évoque régulièrement la bonne santé financière de notre Ville, nous formulons le vœu que le personnel puisse à son tour bénéficier de ces conditions de reprise. Le gel de l’augmentation au 1er janvier 2020 des frais de restauration communale facturés aux agents, la prise en charge des frais de déplacements pour des formations inférieures à 40 kilomètres, la reconduction de l’heure donnée pour celles et ceux qui travaillent les 24 et 31 décembre ne sauraient être à la hauteur de cet enjeu.

En ce mois de janvier, nous réitérons nos demandes en faveur du pouvoir d’achat des agents et notamment le retour de la facturation des frais de restauration à un niveau acceptable (celui du 1er janvier 2018), le remboursement des frais de déplacement pour les agents qui préparent les concours et examens professionnels ou encore une participation accrue de la Collectivité à la Complémentaire Santé et au risque Prévoyance.

Nous souhaitons également que la Municipalité s’engage à résorber, de manière substantielle, l’emploi précaire des agents qui œuvrent au quotidien et depuis de nombreuses années à la qualité de notre service public.

Par ces mesures et bien d’autres encore, la Ville manifesterait à l’égard des agents de sa juste reconnaissance et de sa considération.

Nous ne manquerons pas d’interroger, chaque fois que nécessaire, la Municipalité pour prévenir les risques psychosociaux et pour qu’elle s’empare de la thématique du bien-être au travail afin d’en faire un axe majeur de sa politique vis à vis du personnel. Cela passe notamment par la mise en place effective d’un service de médecine préventive sur la commune.

Vous trouverez, au recto de ce document, quelques réponses obtenues aux questions diverses que nous avons posées lors du dernier Comité Technique du 4 décembre dernier. Vous verrez, à la lecture de ces éléments que le temps est venu de tourner le dos à 2019 pour aller de l’avant en 2020 dans l’intérêt du service public et des agents qui le font vivre.

Bonne année à tous.

Vos représentants CFDT

RETOUR SUR LA TENUE DU COMITE TECHNIQUE DU 4 DECEMBRE 2019

Relevé des avis rendus en CT et CHSCT :
Faute de pouvoir porter à votre connaissance les procès-verbaux de ces assemblées, nous n’avons pas obtenu que les votes exprimés par les organisations syndicales et les principales demandes émanant de ces dernières soient différenciés au sein de ce document.

Groupes de travail :
Pour répondre à notre demande, la Collectivité n’envisage pas de mettre en place le nouveau régime indemnitaire (RIFSEEP) avant les élections. En tout état de cause, il nous a été indiqué qu’il ne fallait pas en attendre grand-chose. La réflexion sur le télétravail semble se heurter à un problème d’ordre technique. Nous n’avons pas obtenu de dates pour réfléchir, de manière concertée, sur des mesures en faveur du pouvoir d’achat.

Remise à plat du secteur Enfance :
Le nombre d’animateurs recrutés est de 96 emplois : 47 emplois à 100% (pour 50 nécessaires), 1 à 70%, 16 à 80% (pour 21 nécessaires), 12 à 50% (pour 15 nécessaires) et 20 à 22% (pour 19 nécessaires). Les recrutements se poursuivent dans la limite des éléments indiqués (une dizaine de postes).

Egalité Femmes/hommes :
Les écarts ne sont pas clairement identifiés faute de référentiel au niveau national. L’uniformisation du régime indemnitaire par cadre d’emploi semble être une piste à approfondir au niveau local.

L’accès à l’emploi titulaire (dispositif Sauvadet) :
Selon les dires de la Collectivité, tous les emplois qui pouvaient prétendre à un CDI l’ont été (9 agents bénéficiaires).

Bilan social :
Ce document est réalisé tous les 2 ans. La Collectivité nous a indiqué que le bilan au 31/12/2017 ne sera pas établi reconnaissant, par la même occasion, qu’elle ne répond pas à cette obligation réglementaire.

Enquête sur les risques psychosociaux :
Le bilan de l’enquête réalisée de novembre 2016 à novembre 2017 n’a toujours pas été communiqué. Cette question qui devait être abordée au dernier trimestre 2019 est reportée au Comité Technique de début d’année.

Réactualisation du livret de l’agent :
La réactualisation de ce livret qui date du 16/06/2011 sera confiée à un stagiaire et traitée de manière dématérialisée.

Point sur la situation du restaurant administratif  :
La localisation à l’école Rosa Parks (mercredis et vacances scolaires) et à l’Orme Fourmi (pour les autres jours) serait appréciée des agents. Les améliorations proposées pourraient être prise en compte au moment de sa délocalisation au CFA dont la date de livraison reste indéterminée. Il nous a été indiqué que les fermetures impromptues ne devraient plus se produire en raison des dispositions prises par le service gestionnaire.

Questions en suspens :
L’engagement a été pris de nous communiquer des réponses à nos questions comme le détail du prix de revient supporté par la Collectivité pour la restauration communale qui s’établit à 17,30€/repas, l’économie généré par la réintroduction du jour de carence en cas de maladie, la dépense supplémentaire supportée par la Ville suite à l’augmentation de sa participation à la Mutuelle et à la Prévoyance à l’automne 2018…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire