ENQUÊTE "PARLONS RETRAITES"


UNE ENQUÊTE POUR CONNAÎTRE LA RELATION DES FRANÇAIS AUX RETRAITES

La retraite est un sujet qui concerne tout le monde mais auquel on ne pense que tardivement. Pour connaître les aspirations des Français sur les retraites, leurs espoirs et leurs angoisses, leurs idées et leurs envies, la CFDT a voulu leur donner directement la parole.

Cette enquête, lancée le mardi 12 juin 2018 et qui sera clôturée fin août 2018, s’adresse à tous, actifs et retraités, que l’on n’ait pas encore pensé à la retraite ou qu’on la prépare activement.

Alors que les concertations sur la réforme des retraites débutent, la CFDT s’engage pour ouvrir le débat au plus grand nombre, en partant de la façon dont chacun voudrait vivre, ou vit sa retraite. Objectif ­: sortir des habituels débats anxiogènes et aller au-delà de l’approche paramétrique (âge, durée de cotisation, ...) pour parler du vécu et des attentes de chacun.

Cette immense enquête, inédite par sa forme et son ampleur sur le sujet des retraites, permettra à la CFDT de porter la parole de tous lors des prochaines concertations et de peser dans le débat public. Elle va offrir des informations jusqu’alors inconnues sur le rapport qu’ont les Français à la retraite en posant les questions qu’on ne se pose pas habituellement.

Ces réponses viendront appuyer les propositions de la CFDT et en susciteront de nouvelles.


L’ENQUÊTE UN QUESTIONNAIRE ADAPTÉ À CHACUN

Le questionnaire de Parlons retraites comporte au total 153 questions. Chaque répondant aura un questionnaire personnalisé en fonction de son profil, par exemple un jeune salarié se verra proposé 74 questions, un actif proche de la retraite aura 115 questions et un retraités 92 questions. Ce questionnaire à géométrie variable permet à l’enquête de sonder à la fois les aspirations des plus jeunes générations vis-à-vis du système de retraite, et le vécu des retraités actuels.

Tout au long du questionnaire, chaque répondant est confronté aux réponses des autres participants en découvrant les résultats en temps réel. Il peut également regarder une série de vidéos d’autres personnes répondants à l’enquête et partageant leur point de vue ou témoignage.

Le questionnaire a été conçu pour être rempli très rapidement, de 8 à 15 minutes selon les profils, avec des questions aux formats variés­ : QCM, oui/non, curseur, ... Les participants ont également la possibilité d’enregistrer leur progression, pour pouvoir reprendre le questionnaire plus tard.

Bien entendu, toutes les réponses au questionnaire sont strictement anonymes et confidentielles. Elles seront utilisées uniquement pour les besoins de l’analyse par les chercheurs et la CFDT. La protection de ces données a été une priorité du dispositif.